Pour rappel, un dépoussiérage industriel est une technique de traitement de surface qui consiste surtout à supprimer et/ou encore à séparer les particules utiles à celles qui ne le sont pas. Il est utilisé pour les différents nettoyages dans le milieu industriel (industrie agroalimentaire, automobile, aéronautique, pharmaceutique…). Pour quel but ? D’abord une nette amélioration de la qualité de l’air dans l’espace du travail et un nettoyage de surface de travail. L’objectif étant également de limiter la pollution atmosphérique. S’ajoute à tout cela la récolte des particules réutilisables.

L’analyse des besoins


Avant d’opter pour une technique de dépoussiérage industriel, l’analyse des besoins s’avère être primordiale. Il faut ainsi s’assurer que la technique soit bien adaptée. Afin d’obtenir un rendu optimal, il est nécessaire de faire appel aux professionnels du nettoyage industriel, car un traitement inadapté représente deux fois plus de risques pour les opérateurs. D’autre part, c’est pour éviter les mauvaises surprises qu’il est impératif de bien connaître le dépoussiérage industriel afin de choisir son système de traitement de surface adapté à la ligne de production. Effectué en respect des normes de sécurité, l’usage des techniques de dépoussiérage promet à la fois une production et une rentabilité optimale.

La réglementation


Il est important de souligner que le dépoussiérage industriel est soumis à une réglementation, en particulier la directive ATEX. Cette dernière touche essentiellement les industries travaillant les matériaux inflammables où on peut retrouver une grande quantité de particules explosives. Sont concernées directement par cette directive les ateliers de transformation du bois et des métaux, les ateliers de recyclage ainsi que l’industrie agroalimentaire. Ladite directive ATEX 94/9/CE inclut d’une manière générale deux directives dont la directive produit et la directive d’exploitation. La première comprend les règles relatives à la mise sur le marché des produits dans des atmosphères explosives (les machines électriques et les produits non électriques sont particulièrement concernés).

Petit aperçu sur le dépoussiérage par suppression


Ce type de dépoussiérage innovant est à privilégier surtout dans les industries qui disposent de plusieurs armoires électriques. En quoi ça consiste ? Le dépoussiérage par suppression consiste en général à soumettre l’intérieur de ces dispositifs à une «pression positive » afin de créer un courant d’air alliant l’intérieur vers l’extérieur. Ce système va permettre, par la même occasion, le refroidissement du tableau électrique.

Dépoussiérage industriel : les différents types


À l’heure actuelle, grâce à l’évolution de la technologie, il existe un grand nombre de systèmes de dépoussiérage utilisable dans l’univers industriel. On peut citer, en guise d’exemple, des systèmes nécessitant un contact mécanique, si d’autres peuvent se faire sans contact mécanique. Ainsi, il est possible d’effectuer un dépoussiérage via une technique d’ionisation, d’aspiration ou encore de soufflage d’air comprimé. On peut parler de dépoussiérage sans contact mécanique quand on n’utilise aucun contact mécanique. Son plus ? Cela réduit grandement sans risquer de modifier ni moins d’endommager les propriétés des surfaces à traiter.

Derniers articles :

Pour rappel, un dépoussiérage industriel est une technique de traitement de surface qui consiste surtout à supprimer ...
Comme l’injecteur constitue une pièce très sensible aux impuretés, le remplacement fréquent du filtre à particule...